Pêche à la Truite en Catalogne

J’ai eu l’occasion de passer 4 jours en Catalogne, une région dotée de nombreux rivières aux eaux cristallines et de truites abondantes. En tant que pêcheuse, j’ai pu vivre une expérience unique en contact avec la nature, entourée de paysages spectaculaires, de couchers de soleil inoubliables et du son relaxant de l’eau qui s’écoule.

J’étais avec Dani García, à mon avis le meilleur guide et le meilleur pêcheur que j’ai jamais vu. Nous étions sur le fleuve Ter, jusqu’à présent mon endroit préféré pour pêcher, c’est magique. Même si je suis une pêcheuse au lancer, j’avais une curiosité énorme et le désir d’apprendre la pêche incroyable à la nymphe. Contrairement à d’autres modalités de pêche à la mouche, lors de la pêche à la nymphe, nous nous efforçons de faire dériver notre nymphe le long du courant comme le ferait un aliment naturel qui tombe dans la rivière.

La rivière Ter est l’un des meilleurs endroits pour la pratiquer, découvrir la patience et retrouver ce sentiment de savoir que ce n’est pas seulement de la pêche, c’est de la passion, c’est le désir d’apprendre. C’est là que j’ai appris les meilleurs trucs et techniques pour assurer une bonne capture.

J’ai une fascination pour les femelles, je le sais, beaucoup préfèrent un mâle, mais la femelle se distingue par son beau motif de taches noires sur un fond doré à jaune olive, qui lui procure un camouflage dans son environnement aquatique. Elles m’ont offert des défis passionnants en raison de leur astuce et de leur comportement prudent.

Évidemment, j’ai pêché plus de mâles, mais ils m’ont donné une bataille que je n’oublierai pas. Pour réussir dans la pêche de la truite fario, il est important de connaître l’habitat local, comme la profondeur, les courants et les possibles lieux de refuge, c’est pourquoi Dani était indispensable.

En tant que pêcheuse, c’était un défi passionnant, une expérience unique où j’ai appris, été frustrée, ri, écouté de la nouvelle musique, failli mourir de froid (j’ai presque perdu mes mains) mais je me suis améliorée, j’ai fait preuve de persévérance et j’ai effectué peut-être environ 2000 lancers, mais j’ai réussi à obtenir non seulement des truites de rêve mais aussi un sourire et le cœur rempli. Jusqu’à la prochaine aventure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *